X

Vanina Bruna et Marilyne Santi sont allées à la rencontre de Laurent Marcangeli, conseiller général et député de la Corse-du-Sud candidat à l’élection municipale de Mars 2014 à Ajaccio. Un entretien qui sera suivi par beaucoup d’autres dans la cadre de la campagne électorale qui est, déjà, bien engagée à travers toute l’Île.

Laurent Marcangeli, pourriez vous vous définir en tant qu’homme ?

Je suis quelqu’un de passionné. Je pense être volontaire et déterminé, fidèle à un certain nombre de valeurs que m’ont donné mes parents à travers l’éducation que j’ai reçue.

J’ai aussi quelques défauts qui vont souvent de pair avec l’engagement. Le passionné souffre. Toujours. Rien n’est jamais parfait, pourtant je suis perfectionniste. Cela m’amène à être souvent déçu lorsque les choses n’arrivent pas comme je l’aurais voulu. Pour mon entourage cela doit être difficile aussi. Je suis souvent absent, loin , cela m’inquiète. J’essaie de me remettre en question pour faire la part des choses.

Qu’est ce que vous aimez dans la vie de tous les jours ?

Mes amis, passer du temps avec ceux que j’aime, des films, je suis cinéphile, j’aime le sport, le football en particulier. J’ai des centres d’intérêt assez éclectiques. La politique c’est aussi le fait de s’occuper de tout. Je crois qu’il est sain, aussi, de prendre des périodes pour s’occuper de soi-même et de ceux qu’on a autour de nous qui sont les plus importants, c’est ce que j’essaie de faire. J’essaie aussi de me maintenir en forme sur le plan personnel. C’est vrai que la vie politique nous amène à être très peu regardant sur sa forme physique, donc j’essaie de me maintenir.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)