X

En ouverture des débats hier aprés midi Le président Dominuque Bucchini a évoqué le récent assassinat de Marie Jeanne Bozzi . Une mère de famille , un ancien élu abattu en plein jour, dans une ile comme la notre, de tels symboles ont un sens, a dit Dominique Bucchini, qui y voit des motivations supplémentaires de poursuivre les travaux de la commission violence de l’assemblée de Corse.

Cette commission s’est réunie ce matin, à Corte. Il s’agissait d’auditionner les représentants du conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance, des communautés d’agglomération de Bastia et d’Ajaccio.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)