X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Le tribunal administratif de Bastia a annulé aujourd’hui (mardi) trois permis de construire délivrés par Stéphane Bouillon, ancien préfet de Corse la veille de son départ, pour huit constructions touristiques sur la commune de Coti Chjavari.

Les associations U Levante et Le Garde contestaient ces permis de construire, illégaux d’après elles et délivrés contre l’avis de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer). Le 13 novembre dernier, le rapporteur public avait suivi les demandes des associations en requérant l’annulation de ces fameux permis pour « violation de la loi littoral »; des permis qui avaient été attribués à un chef d’entreprise spécialisé dans la restauration et les loisirs.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)