X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Hier après-midi (dimanche), Corsica Libera tenait à Corte sa Ghjunta, réunissant les délégués des sections de toute l’île.

Au programme, discussions autour du premier rendez-vous fixé ce vendredi 22 novembre à Paris entre élus de l’Assemblée de Corse et du gouvernement afin de débattre des différentes avancées institutionnelles potentielles pour l’île votées à une majorité on ne peut plus confortable au sein de l’hémicycle territorial, nous y reviendrons. Autre point abordé durant cette réunion, les élections municipales de mars 2014.

Pour rappel, Corsica Libera ira seul dans la bataille à Bastia tout comme à Porto-Vecchio, même si une alliance au second tour avec l’autre composante du mouvement nationaliste Femu a Corsica dans ces deux villes n’est pas à exclure

Enfin à Ajaccio et Corte, Corsica Libera et Femu a Corsica ont décidé de s’unir au sein d’une seule et même liste d’ouverture. Malgré la diversité et la complexité du jeu politique dans chaque commune, Corsica Libera compte bel et bien s’imposer à l’occasion de ce scrutin, en faisant valoir plus que jamais les idées du mouvement national.

Écoutez Eric Simoni, président de la Ghjunta de Corsica Libera et candidat aux municipales à Bastia

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin Alta Frequenza France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)