X

FEMU PREND ACTE DE LA DECISION ANNONCEE CE SOIR PAR LE PREFET DE RETIRER LE DOSSIER, MAIS S’INTERROGE SUR LES MOTIVATIONS QUI L’AVAIENT POUSSE A REDEMANDER UN ACCORD SUR CETTE QUESTION PARTICULIEREMENT SENSIBLE.

En mars dernier, le Conseil des sites avait reporté à l’unanimité toute décision sur un projet d’aménagement touristique présenté par la commune de Figari à la Testa Vintilegna, lieu emblématique de la lutte contre la spéculation foncière, à la demande des représentantes de FEMU A CORSICA et des associations de défense de l’environnement siégeant dans cet organisme.

Il apparaissait tout à fait déplacé, en effet, de présenter un tel dossier alors que les questions fondamentales qu’il soulève sont actuellement débattues dans le cadre de l’élaboration du PADDUC.

La large mobilisation populaire contre ce projet semblait aussi avoir été entendue par les services de l’Etat. Mais ceux-ci ont persisté en réinscrivant ce dossier à l’ordre du jour du Conseil des sites du 19 novembre, alors même que la 2è phase du PADDUC vient en débat le 18 décembre à l’Assemblée.

FEMU A CORSICA a demandé au Préfet de Corse d’enlever ce dossier de l’ordre du jour du Conseil des sites. L’Etat doit respecter les compétences de l’Assemblée de Corse et les débats démocratiques qui s’y déroulent.

FEMU PREND ACTE DE LA DECISION ANNONCEE CE SOIR PAR LE PREFET DE RETIRER LE DOSSIER, MAIS S’INTERROGE SUR LES MOTIVATIONS QUI L’AVAIENT POUSSE A REDEMANDER UN ACCORD SUR CETTE QUESTION PARTICULIEREMENT SENSIBLE.

LA MOBILISATION DES ASSOCIATIONS ET DU MOUVEMENT NATIONALISTE A UNE NOUVELLE FOIS PAYE, MAIS LA PLUS GRANDE VIGILANCE RESTE DE MISE.

FEMU A CORSICA 15 novembre 2013

BLOG U LEVANTE

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

DOSSIER TESTA VENTILEGNE

Corse Net Infos Corse Matin

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)