X

alcudina.fr Ordinateurs, fax, téléphone, dossiers ont été vidé du bureau du directeur de l’hôpital de Bonifacio par l’intersyndicale CGT-STC qui demande son départ immédiat. Le matériel a été mis en lieu sûr et aucun acte violent n’a été perpétré. Un durcissement du conflit après 15 jours de grève du personnel administratif dû à la mise au placard, hier, de la directrice de la maison de retraite de Porto-Vecchio qui dépend de l’établissement hospitalier. A sa place, le directeur y a installé sa compagne, Petrina Lucchini a, quant à elle, été reléguée dans un bureau vide, anciennement destiné aux archives. Face à ces procédés, elle va porter plainte auprès de la gendarmerie de Porto-Vecchio. Choquée, Petrina Lucchini ne comprend pas de tels agissements : « j’ai toujours été disponible, sérieuse, j’ai toujours assuré toutes les intérims de direction dans l’intérêt des résidents. Je pensai mériter à mon âge un peu plus de respect ».

L’occupation des locaux de l’hôpital de Bonifacio s’est achevée en fin de journée, Jean-Jacques Burtin, délégué syndicale CGT, espère « qu’un nouveau directeur par intérim » sera nommé par l’ARS dans les plus bref délais. Un conseil de surveillance se tiendra lundi prochain en présence du maire de Bonifacio.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alcudina France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)