X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce vendredi, le procureur de la République de Bastia, Dominique Alzeari, et son vice-procureur, Jean-Luc Lennon, ont annoncé l’ouverture d’une information judiciaire instruite par le juge Meindl du pôle économique et financier, ainsi que la mise en examen du maire de Corrano, Laurent Peraldi, pour onze chefs d’accusation.

Celui-ci, par ailleurs écroué, est soupçonné de favoritisme, de corruption, de blanchiment, de faux et usage de faux, de subornation de témoins, de trafic d’influence, de détournement de fonds publics, d’escroquerie, de vol, de contrefaçon et d’usage de chèques contrefaits. Ces chefs d’accusation sont complétés par celui d’attente à la probité publique, en raison de son mandat de maire.

Le pôle économique et financier avait été saisi de cette affaire en février dernier, suite à un signalement auprès du TRACFIN en 2010. TRACFIN qui a ainsi constaté des mouvements d’argent suspects sur les comptes du maire de Corrano. Le préjudice pourrait bien s’élever à plus de 500 000 € sur les trois dernières années.

 On écoute Dominique Alzeari, procureur de la République de Bastia sur Alta Frequenza

Alta Frequenza

[divider]

15 novembre 2013 Le maire de Corrano en Corse du sud, Laurent Peraldi  (UMP)  placé en garde à vue depuis le 13 novembre est entendu par les gendarmes d’Aspretto. Selon l’ information révélée ce 14 novembre par le quotidien Corse Matin, l’élu UMP du Taravo est interrogé par la section de recherche de la gendarmerie dans le cadre d’une enquête sur des détournements de fonds et d’autres infractions financières.

Le maire de Corrano en Corse du sud, Laurent Peraldi  (UMP),  placé en garde à vue depuis le 13 novembre, devrait être présenté ce vendredi 15 novembre  à un magistrat du pôle économique et financier de Bastia.Entendu depuis mardi par les gendarmes d’Aspretto, Laurent Peraldi est soupçonné de détournements de fonds dans le cadre de son mandat.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

France 3 Corse Corse MatinFrance 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)