X

Pour ses 50 ans de chansons, Antoine Ciosi offre à Bastia un magnifique cadeau : une symphonie concertante. – 1959 : un jeune baryton, « donne de la voix », au Théâtre Mogador, dans des opérettes à grand spectacle.

Une intuition le traverse. Ne fait-il pas fausse route ? Il prend le parti courageux de tirer sa révérence à Sissi Impératrice et à la Belle Hélène. Une nouvelle aventure commence. L’enfant de Venzolasca croit dans son étoile. Il a raison. Ne seront-elles pas merveilleuses ces rencontres où de purs poètes corses pressentant la mission sacrée de celui qui sera l’un des passeurs les plus reconnus de l’âme insulaire lui offrent ces chansons-culte comme Paese spentu, joyau au sombre éclat, joyau porte-bonheur ( Jean Giocanti-Vincent Orsini).

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Mensuel corsica

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)