X

Sa voix, douce, aux accents parfois rauques, envoûte les auditeurs de France Bleu Corse. Tous fans de ses émissions dédiées à l’opéra et à la littérature. Rencontre. – La joyeuse équipe de chroniqueurs – journalistes, amoureux des belles lettres – s’installe en studio, Marie Bronzini, l’éternelle « jeune première » de RCFM, consulte ses notes.

Ce matin encore, bonne humeur et franche camaraderie gouvernent. A preuve, ces éclats de rires qui fusent. On refait le monde, comme il se doit, autour d’un bon café et de quelques viennoiseries. Après tout, l’émission s’appelle « Des livres et des délires ». Nouveau rendez-vous littéraire, conçu et animé par Marie Bronzini. Belle brune au tempérament de feu. Il est 11 heures. Un signe de la main au technicien, attentif derrière la vitre. Le rouge est mis. La recette n’est pas franchement nouvelle : chacun va défendre un ouvrage, son auteur. Les chroniqueurs vont se livrer à quelques empoignades. Sincères. Mais la justesse du propos, le ton et les rires aussi donnent leur originalité à l’édifice. Là, sans doute, est le vrai talent de Marie qui reconnaît se prêter ici à son jeu favori. A la manière d’une funambule. « En bande », cette fois, comme elle le désirait depuis si longtemps. « Je suis un peu leur maitresse d’école » sourit-elle. Elle confie, voix légèrement cassée : « C’est une émission dont je rêvais depuis toujours. J’avais le souhait de rendre la culture accessible à tous, mais dans un emballage jovial. Evidemment, la force de l’émission c’est le casting.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Mensuel Corsica

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)