X

« Ce titre provocateur est la traduction à peu près littérale d’un article paru le 9 novembre 2013 dans le Financial Times sous la signature de l’éditorialiste Gillian Tett qui n’est pas économiste mais anthropologue de formation.

Dans cet article, elle relate sa rencontre avec un expert de la finance islamique, le pakistanais Sheikh Muhammad Taqi Usmani. Elle souligne que si, durant les années précédant la crise de 2007, bien peu d’occidentaux critiquaient la manière dont les finances occidentales fonctionnaient, M. Usmani se lamentait sur la tendance des banques européennes et occidentales à créer de la monnaie sans lien avec les actifs réels. Il comparait les finances occidentales à une gigantesque boule de barbe à papa que l’on ferait grossir en y accumulant cette gourmandise volumineuse et attractive, mais légère et inconsistante. « Assets are spun and re-spun in the way a piece of sugar can be turned into candy floss ». A l’inverse, dans la finance islamique, l’argent n’existe que par son lien direct avec les actifs qui forment l’économie réelle. On objectera qu’il y a loin du dogme religieux et de la pratique financière et qu’une banque supposée respectueuse de l’Islam, la BCCI, s’est, au début des années 1990, tristement illustrée dans une faillite retentissante… Pourtant, nous sommes au cœur des causes de la crise : l’économie réelle stagne et la finance s’envole à nouveau, ce qui nous promet un retour de la crise aussi fortement qu’en 2007. »

Blog Paul Giacobbi

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)