X

A Corti, comme à Aiacciu, avec la création d’ « Aiacciu, Cità Nova« , Femu A Corsica et Corsica Libera vont s’associer dans une seule et même liste. A l’instar de leurs homologues Ajacciens, les Petr’antone Tomasi, François Sargentini ou encore Marcel Simeoni vont former l’union sacrée des Nationalistes, à travers une alliance historique.

Après la déclaration de candidature de Philippe Maroselli, du coté de l’opposition au maire de la cité étudiante, c’est au tour des Nationalistes de se prononcer. Indépendantistes et autonomistes veulent désormais constituer une vraie alternative politique, dans une ville si particulière, et aux enjeux importants. Corsica Libera et Femu a Corsica vont donc s’unir pour 2014, et joindre leurs forces dans un seul bulletin de vote. Marcel Simeoni, François Sargentini, Petrantone Tomasi, Claude Cesari ou encore Jean-Thomas Guelfucci feront partie de ceux qui porteront la première alliance FC-CL de l’histoire, au pied de la citadelle.

Le choix du nom de la liste, ainsi que celui qui en prendra la tête, devraient être dévoilés rapidement. Un contexte pour 2014, ou radicaux et modérés du mouvement semblent aujourd’hui s’accorder de plus en plus facilement, après la liste « Aiacciu, Cità Nova« , conduite par José Filippi, Josepha Giacometti et Paul Leonetti, à Aiacciu.

Le maire sortant, Antoine Sindali, aura donc deux adversaires de poids face à lui, alors que le Front National ne s’engagera pas dans la bataille.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)