X
… Je veux le dire, en tant qu’administrateur de l’OEHC, en tant qu’élu, et tout simplement en tant que Corse, nous vivons mal, très mal, l’épisode actuel qui risque de conduire à la disparition du labo, et en tout cas de le mettre gravement en difficulté. Il est au moins regrettable qu’au moment où nous nous efforçons de densifier le tissu productif de notre île, de bâtir un budget qui tente de préserver la capacité d’investissement et l’emploi, treize emplois dont la qualification et la compétence sont prouvées chaque jour par la qualité du service rendu, soient mis en danger.

Il est paradoxal aussi qu’au moment où nous nous efforçons de recentrer nos activités, de réduire notre dépendance, un volume considérable d’analyses, indispensables à la santé publique, jusqu’ici réalisées sur l’île, soient appellées à nous échapper.

Paradoxal enfin, qu’au moment où nous nous efforçons de doter notre collectivité de compétences supplémentaires, tout un département d’un de nos offices soit brutalement réduit à l’état de branche morte.

Nous nous associerons par conséquent à toute démarche visant à pérenniser l’action jusqu’ici poursuivie par ce laboratoire. Et nous jetons donc un regard on ne peut plus négatif sur le choix apparemment effectué par l’ARS.

Femu A Corsica

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)