X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mercredi à Bastia avait lieu la présentation de la candidature de Jean Zuccarelli aux municipales.

A ses côtés, son premier adjoint en cas de victoire, Francis Riolacci, mais aussi l’actuel maire Emile Zuccarelli, Ange Rovere, Alex Alessandrini pour le Parti Radical de Gauche et Michel Stefani pour le Parti Communiste. Cette alliance historique et jamais altérée depuis 1968 est fière de son bilan et se présente comme une force de progrès, aspirant à continuer ses actions mais également ses projets comme le port de la Carbonite constituant la pierre angulaire du projet à venir.

L’occasion aussi de préciser que si, pour l’alliance, Emmanuelle de Gentili a choisi la division, la porte serait ouverte à une éventuelle réintégration de la présidente de la fédération PS de Haute-Corse, voire dans le cas le plus extrême à François Tatti pour le second tour, en cas d’impérieuse nécessité dans le cadre d’une victoire au second tour.  Enfin, sans le nommer, Jean Zuccarelli, appuyé par ses camarades, a adressé quelques tacles appuyés à Gilles Simeoni, qualifiant la force qu’il représente, notamment, de rétrograde.

On écoute Jean Zuccarelli

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)