X

Carlu Pieri, prisonnier politique, pris en charge par l’Associu Sulidarità a été condamné aujourd’hui à deux ans de prison ferme, une peine alourdie par l’Etat colonial. Son procès en appel avait eu lieu à bastia le 22 octobre dernier, après avoir été condamné à 18 mois de prison ferme en juillet dernier. Au cours d’une perquisition, deux armes de poing et de nombreuses munitions avaient découvert à son domicile. C’est moins que ce qu’avait requis le 23 octobre l’avocat général (trois ans) mais c’est plus que la peine infligée à Charles Pieri en première instance (dix mois ferme) par le tribunal correctionnel d’Ajaccio.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ] Lors du procès en appel : 

« Il est nécessaire que j’apporte des précisions,a-t-il toutefois indiqué. Il faut faire le distinguo entre mon passé de militant et ma vie actuelle. J’ai été victime à plusieurs reprises de tentatives d’assassinat. Je me suis installé dans l’Alta Rocca avec ma femme, je m’occupe de mon élevage canin. Mais mon fils a été victime d’une tentative d’assassinat cette année, et encore une fois des menaces pèsent sur moi. J’ai repéré un manège suspect et j’ai décidé qu’il fallait que je me protège, moi et ma famille ».

«Charles Pieri porte encore les stigmates de l’attentat de 1996. Il a toujours été surveillé par la police et lorsqu’il était à Nice, il a été contraint de briser sa liberté conditionnelle car il a craint pour sa vie. Il lui restait quatre ou cinq mois mais il a décidé de revenir en Corse, ce qui lui a coûté cher. On n’est pas là pour faire de la politique ou jouer les victimes mais trois ans de prison c’est extrêmement lourd ».Son confrère, Me De Casalta parle, lui, de « surenchère répressive ». L’avocat bastiais estime qu’il s’agit « d’un régime très sévère. Il y a une mythologie autour de sa personne et je demande simplement une juste évaluation de la situation et de la peine prononcée par les juges en première instance ».

[/box]

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)