X

Encore une fois, une fois de trop,  Alain Mosconi fait l’objet des attaques publiques et virulentes des rats connus sous le vocable de « Corsica Patria Nostra ».

Les thématiques empruntées par les fascistes relèvent du registre classique qu’affectionne tout ce que compte le conglomérat composé des courants néo-fascistes, nationaux-socialistes et autres officines brunes.
Inutile de répondre points par points aux vomissures qui composent l’article incriminé. Il n’y a pas de dialogue possible avec les ennemis de la liberté, des droits de l’homme et de la Paix.
Mais une question sous jacente demeure : pourquoi cet acharnement à l’encontre du secrétaire de la section STC des marins ?

Certes, la haine et les frustrations de tous ordres guident les rats, mais une autre raison  pourrait bien se dissimuler sous leur verbiage : Le congrès à venir du S.T.C. Ce n’est pas un secret, Alain Mosconi s’est positionné dans cette perspective. Il souhaite une forte majorité fondée sur la démarche révolutionnaire déjà esquissée lors du dernier congrès. L’éthique syndicale tient également une place importante dans ses discours. Les demandes de clarification sur des comportements que, d’aucuns jugent incompatibles avec l’appartenance au S.T.C, font partie des exigences formulées par Alain Mosconi.

Et ces exigences dérangent.
Elles gênent parce qu’elles posent des questions auxquelles se refusent de répondre, y compris des responsables centraux. Il faut laisser le soin aux membres du syndicat  de rendre publiques ces interrogations, sous les formes et les temps choisis par eux seuls.

Nous sommes autorisés par contre à dénoncer les pratiques du délégué d’une des sections du S.T.C de Bastia. Animateur du site mentionné en début d’article, signataire d’une pétition demandant l’arrêt des hostilités entre le FN de Le Pen et le MNR de Mégret [1], délégué à des réunions du Mouvement Social Européen [2] notamment à Rome, dans la proximité du cercle dédié au fasciste-irrédentiste Petru Rocca [3], il compte des amitiés et des parents proches au sein du syndicat. Et il se trouve que ces contacts ne souhaitent en rien l’élection d’une nouvelle majorité animée par Alain Mosconi, pour des « causes » diverses,  mélange putride de pratiques bureaucratiques et de visions politiques néo-fascisantes.

Ces margoulins ciblent Alain Mosconi. La réponse qui doit être apportée doit être publique, collective et déterminée. Elle passe d’ors et déjà par toutes les expressions de soutien dont doit bénéficier notre ami et camarade.

Ensemble, aux côtés d’Alain Mosconi, un seul mot d’ordre : I.F.F   I  FASCISTI FORA !!!

La suite sur http://www.manca-naziunale.org/wordpress/i-f-f-i-fascisti-fora/

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)