X

Le maire a déjà annoncé que sa liste sera renouvelée d’un tiers. Avec la nouvelle génération et des alliés, quels sont les adjoints qui passeront à la trappe ? Éléments de réponse…

La lutte finale n’a pas encore débuté. Mais les négociations sont serrées pour les constitutions des listes. En cas de victoire aux prochaines municipales, qui sera au plus près du pouvoir ? Qui sera adjoint ? Le premier d’entre eux ? Tous les candidats ont des difficultés malgré ce qu’ils veulent laisser transparaître. Surtout quand les évidences du terrain sont éclipsées par les logiques de partis. Si chaque nom compte, les vingt premiers représentent la colonne vertébrale de la future politique à mener, les hommes et femmes des grands travaux.

Pour constituer la meilleure équipe possible, Simon Renucci devra lui aussi trancher, même si son manque d’aptitude pour l’exercice est légendaire. Le maire sortant a déjà annoncé un tiers de nouvelles têtes. S’il ne devait compter que sur ses alliés traditionnels (Front de gauche, PRG, PS), la gymnastique arithmétique aurait été sans doute plus aisée. Mais entre les ralliements d’A Manca, d’Europe-Écologie-les Verts et les promotions que chacun espère, l’équation comporte décidément de nombreuses inconnues. Une partie des postes d’adjoint va être redistribuée. Qui paiera les pots cassés ?

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)