X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – L’association départementale des pupilles de l’enseignent public, plus connue sous le signe ADPEP n’en finit pas de connaître des remous internes.

Le désamour, disons les choses ainsi, constaté et acté par un protocole d’accord au mois de mai dernier, et qui mettait fin à une longue grève des personnels, n’a apparemment pas été respecté. Priée de quitter les lieux pour cause d’incompatibilité très forte avec toute son équipe, la directrice était depuis en arrêt de travail, ou plutôt en accident de travail. Celui-ci arrivant à terme, elle s’est présentée ce matin accompagnée par un huissier de justice afin de faire constater sa reprise du travail. Les mêmes causes produisant les mêmes effets c’est un comité d’accueil très remonté qui lui a demandé à nouveau de quitter les locaux.

Écoutez Martine Ollier, présidente de l’association

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)