X

Dans notre édition du 7 juillet, nous révélions qu’une équipe armée avait échappé aux gendarmes, au cours d’un contrôle de routine réalisé le surlendemain de l’assassinat de Charles-Philippe Paoli. Les enquêteurs les ont identifiés. Récit.

Défi. Après le meurtre de Charles-Philippe Paoli, le 27 juin, le FLNC est intervenu pour évoquer la « disparition tragique » de son militant.

Le FLNC avait raison. Parmi toutes les pistes, c’est celle du grand banditisme que les policiers en charge de l’enquête sur l’assassinat de Philippe Paoli, survenu le 27 juin, semblent privilégier. Et pour preuve. Alors que le dossier reste aux mains du parquet local, une enquête parallèle vient d’être ouverte par la juridiction inter régionale spécialisée de Marseille.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet