Produit CORSU E RIBELLU

X

Elle est suspectée d’avoir introduit dans le centre pénitentiaire, des téléphones portables, de l’alcool et des produits stupéfiants au profit de détenus. D’autres interpellations concerneraient des prisonniers

L’enquête judiciaire menée depuis plusieurs mois à la maison d’arrêt de Borgo semble donner de premiers résultats. Secoué par des mouvements de protestation et de grève durant l’année 2013, l’établissement semble connaître de nouvelles turbulences avec une série d’interpellations ces derniers jours.

Une surveillante a été mise en examen la semaine passée, pour « remise illicite d’objets » à des détenus et « corruption passive par personne exécutant une fonction publique ». Placée sous mandat de dépôt, elle a été écrouée au sein même de la prison avant d’être transférée au centre pénitentiaire des Baumettes, à Marseille, par mesure de sécurité.

Bénédicte Bourgeais est suspectée d’avoir introduit de « l’alcool, des téléphones portables et des produits stupéfiants» au profit de plusieurs détenus dont certains auraient également été interpellés. Des faits qui se seraient répétés dans le courant de l’année 2012 et jusqu’au mois d’octobre 2013.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]