X

L’université héberge ce soir l’émission enregistrée en public. L’occasion de construire une passerelle entre le bilan tout frais de la saison et les perspectives pour faire mieux à l’avenir dans un secteur aléatoire.

Faire tourner le premier moteur de l’économie corse à plein régime, c’est déjà refuser de diviser l’opinion publique sur la base d’une alternative. Il n’y a ni tourisme de masse ni tourisme haut de gamme. Il y a le tourisme tout court et la capacité d’un territoire à s’adapter au panel des attentes. Ce soir à Corte, la « Place publique », qu’organisent main dans la main RCFM et notre titre, le tourisme sera exploré à travers différents prismes, ce qui rendra le débat haut de gamme où les invités feront… masse car, par des routes parfois différentes tous veulent rejoindre la même destination : une Corse qui accueille et crée de l’emploi qualifié et durable sans perdre son âme mais, au contraire, en la dévoilant.

Se doter de moyens plus importants

Le tourisme corse, c’est comparable à un gigantesque puzzle où chaque pièce est magnifique mais a du mal à s’emboîter aux autres pour former le tout. Ici, ce sont surtout les institutions qui donnent le tempo. En l’occurrence, l’Agence du tourisme de la Corse qui sera représentée par son directeur Didier Leonetti. Son rôle est à la fois de promouvoir la destination corse, de fédérer tous les acteurs de l’économie touristique, de convaincre les opérateurs et les transporteurs d’atterrir sur notre territoire.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)