X

« L’actualité politique nous démontre que lorsque l’Etat veut agir il parvient à faire appliquer la loi. Concernant les permis de construire illicites délivrés en Corse, la loi ne s’applique pas ! Pourquoi ? « 

Le Collectif pour l’application de la Loi Littoral a apporté ses réponses à la question, jeudi matin à Corte. »A l’heure où le lien n’est plus à faire entre les dérives mafieuses et la spéculation immobilière et foncière, où des ministres viennent à tour de rôle en Corse dénoncer la présence d’une mafia liée à l’affairisme immobilier, comment comprendre que des préfets, en contradiction avec des décisions de justice, continuent de délivrer à grande échelle des permis de construire, sur des zones déclarées inconstructibles ?  » interrogent, à l’Oriente, les défenseurs de la loi Littoral. Accusateurs, les membres du Collectif ont poursuivi sur le même ton : « Depuis plusieurs années l’État accorde des permis de construire sur des zonages déclarés inconstructibles par les tribunaux. La politique de multiplication des résidences secondaires est donc, depuis de nombreuses années, la stratégie de l’État pour la Corse. L’examen de registres communaux des demandes de permis de construire, à partir des dates des décisions de justice à aujourd’hui, montre que de très nombreux permis pour des maisons individuelles, le plus souvent des villas secondaires, ont été accordés par les mairies et l’État sur les zonages déclarés inconstructibles, violant les décisions de justice. » Pour le Collectif « si l’on veut vraiment réduire la spéculation immobilière en Corse, il faut réduire l’offre. Et cela est possible à travers les plans d’urbanisme ». Et de rappeler que « selon le Livre blanc des Assises du littoral, les espaces déjà ouverts à l’urbanisation sur 72 communes littorales disposant d’un plan d’urbanisme en vigueur dépassent déjà très largement le besoin démographique de l’île entière ! »

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)