X

Dans la salle des délibérations, douze conseillers municipaux entourent le maire. L’heure est à l’union face aux attaques, la veille, de Portivechju Altrimenti.

Selon l’opposition, la municipalité ne respecte pas code la loi en matière électorale et serait déjà en campagne, de manière déguisée. Des accusations réfutées par Georges Mela, « nous ne pouvions pas laisser planer une telle suspicion sur l’exécutif » et d’ajouter, plus offensif : « nous n’avons pas de leçons de légalité à recevoir et encore moins de la part de ceux qui l’expriment… je n’en dirai pas plus ».

Accusé de se « servir des moyens et deniers publics » pour mener la campagne électorale, le maire déplore que de telles affirmations « sèment le trouble dans l’opinion, la politique ne peut pas tout permettre » et d’ajouter : « je n’ai pas besoin de lui pour savoir que l’article 52-1 doit être en application depuis le 1er septembre ».

Communication et Inauguration

Une loi qui encadre la communication du maire en période préélectorale, lorsque celui-ci est candidat. Pour Georges Mela cet article de loi ne s’applique pas « pour les délibérations prisent en conseil municipal avant le 1er septembre, c’est le principe d’antériorité, mais également de régularité et de neutralité qui doit s’appliquer ». En résumé, l’exécutif peut continuer à communiquer sur ses réalisations votées avant le 1er septembre, mais sans sur un ton neutre et institutionnelle. « Nous allons inaugurer en fin d’année le club house du Tennis et nous invitons l’opposition à y participer » a précisé Christian Stefani, adjoint en charge des équipements sportifs. Signe d’apaisement ou de provocation ?

Soutien et commission électorale

« Nous réitérons notre soutien total à la directrice générale des services, à son professionnalisme reconnu. Elle veille au bon fonctionnement des services, c’est sa mission » a déclaré Angelin Biancarelli en réponse a la nouvelle charge sur la « directrice clandestine de campagne » émises la veille par Jean-Christophe Angelini.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alcudina.fr

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)