Produit CORSU E RIBELLU

X

Ce jour, 6 salariés des CFC entament une grève de la faim illimitée afin de dénoncer l’absence de volonté politique de l’Exécutif de faire des CFC un véritable service public en Corse.

A quelques jours de la fin de la convention d’exploitation l’incohérence le dispute toujours à l’incompétence. En effet malgré nos mises en garde répétées et ce depuis plus de deux ans sur les disfonctionnements des AMG, l’absence de tout projet d’entreprise, l’absence d’entité juridique de l’entreprise, l’exécutif s’entête à se débarrasser de la gestion des CFC à travers une privatisation rampante avec les conséquences industrielles et sociales que nous avons connu dans d’autres secteurs d’activité (Maritime, Edf, La Poste…).

Quelle ironie pour une majorité de « gauche »qui voulait faire rentrer le social à l’Assemblée de Corse.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU