Breaking News

Michel Stefani : « Une perspective prometteuse pour les cheminots, les usagers et pour la #Corse »

Déclaration de Michel Stefani président de la SAEML :

« L’accord d’entreprise du Chemin de fer de la Corse a été signé dans sa totalité le 14 octobre par la direction de la SAEML, le président de l’OTC mandaté, par l’Exécutif, pour conduire les négociations et les deux organisations syndicales CGT et STC.

C’est une avancée sociale de grande portée pour les cheminots qui voient ainsi aboutir l’une de leurs plus anciennes, et des plus légitimes, revendications. Après la création de la SAEML, c’était un objectif majeur de l’action que j’ai présentée lors de mon élection à la présidence du Chemin de fer de la Corse.

Depuis, avec l’appui du Conseil d’administration elle a été appliquée loyalement par l’équipe dirigeante de l’entreprise dans sa presque totalité. S’appuyant sur la volonté politique de l’Assemblée de Corse, il fallait lui donner une traduction en termes de développement, d’investissement, d’acquisition de compétences.

En moins de deux ans d’existence, les faits sont là, la fréquentation augmente, le schéma d’investissements se décline à un rythme soutenu, la signature de la nouvelle Convention d’assistance avec la SNCF accompagne la SAEML dans sa croissance.

Ainsi, à travers le service public ferroviaire de la Corse, le lien est fait entre l’intérêt bien compris des cheminots et celui des usagers dont les attentes seront d’autant mieux satisfaites que les agents sont à la fois rassurés sur leur avenir et considérés avec respect pour leur travail comme les maillons essentiels de cette mise en œuvre.

Cette étape importante pour la vie de l’entreprise et les rapports sociaux internes devrait également favoriser la sérénité dans l’accomplissement le plus efficace des missions de service public qui nous ont été confiées par la CTC avec des obligations contractuelles notamment au regard de la pérennité budgétaire de la SAEML et de ses marges de manœuvres en trésorerie.

Tout autant, sous le contrôle du STRMTG, en charge pour l’Etat de s’en assurer et avec l’Assistance technique SNCF, nous veillons à ce que le système de sécurité ferroviaire soit d’une fiabilité irréprochable. Tout cela participe de l’indispensable stabilité de l’entreprise dont la direction assume pleinement ses responsabilités.

Cette courte période de 21 mois, n’est rien comparée à l’existence séculaire du Chemin de fer de la Corse, plusieurs fois remise en cause. Elle a été émaillée de péripéties, de tensions, de conflits. Cependant, elle ouvre une perspective prometteuse pour les cheminots, les usagers et pour la Corse. »

Bastia le 15 octobre 2013

Blog Michel Stefani

 

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: