Déchets : le cri de colère des élus du bassin de vie

ça suffit, ce n’est plus supportable ! » Hyacinthe Mattei, président de la communauté de communes du bassin de vie de L’Île-Rousse (CCBVIR) ne décolère pas. Autour de la table pour une conférence de presse spéciale, Jean-Jo Allegrini-Simonetti, maire de L’Île-Rousse, Paul Lions maire de Corbara ou Antoine Suzzoni, directeur des services techniques de la CCBVIR ne sont pas moins remontés. La cause de ce coup de sang ? Les tas de déchets qui s’accumulent un peu partout sur le territoire. La cible : certains usagers et professionnels dont l’incivisme pourrit l’environnement et la vie du personnel en charge de la collecte. Sans oublier celle des riverains qui respectent les règles. « Le système du tri sélectif fonctionne de mieux en mieux. Mais pour la collecte des encombrants, certains ne respectent rien », explique le président de la CCBVIR.

Coût d’exploitation : 1 200 000 ? chaque année

Les tas d’objets, machines ou meubles en tout genre s’accumulent devant les points de collecte du tri sélectif, rendant parfois leur accès impossible.

Source et suite de l’article

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: