X
Jean-Charles Orsucci affirme tenir une position équilibrée entre les réclamations des associations de défense de l’environnement et les exigences contradictoires des propriétaires fonciers. Il est par ailleurs favorable à l’instauration d’un droit de résidence en Corse. – Corsica : Lorsque vous êtes devenu maire de Bonifacio, vous doutiez-vous du nombre de problèmes d’implantation immobilière auxquels vous alliez être confronté ? -Jean-Charles Orsucci : En étant dans l’opposition, je connaissais les difficultés qui s’annonçaient, notamment lorsque l’on a été confronté à la mise en place du PLU, et qui n’étaient pas spécifiques à Bonifacio. J’avais même évoqué ces difficultés dans mon programme électoral et cela s’est vérifié par la suite. – Corsica : Donnez-nous des exemples de ces problèmes. – J-C O : L’un des plus gros concernait le hameau de Piantarella, qui avait été mis en cause par des associations et qui risquait de devoir être rasé. Lorsque je suis arrivé aux responsabilités, on m’a réclamé 15 millions d’euros au regard des risques de démolition de ce hameau. Il existait aussi des contentieux en ce qui concerne le PLU, qui pouvait être annulé. Cela était un peu compliqué. (…) by @Lazezu  Mensuel Corsica Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet