Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Hier (mercredi), le Parti Radical de Gauche au niveau national a pris la décision d’exclure François Tatti suite à sa dissidence dans le cadre des municipales de 2014 à Bastia, où il se présentera contre, entre autres, le candidat attitré du parti Jean Zuccarelli

. La réaction de François Tatti ne s’est pas faite attendre, et elle est plus que cinglante. Pour lui, cette décision du PRG “n’honore pas ses dirigeants et discrédite un parti qui n’avait jamais exclu personne en Corse. Il n’avait pas exclu un PRG dissident à la dernière élection territoriale, qui a d’ailleurs fini par l’emporter, pas plus qu’il n’avait exclu François Vendasi candidat contre le député PRG sortant, Emile Zuccarelli.” Dans la suite de communiqué, on peut dire que l’élu territorial sort la sulfateuse contre Jean Zuccarelli, sans le nommer, en se demandant si le PRG aurait ”fait cette exception si son candidat s’était imposé naturellement par son action, ses réussites ou son charisme” et considère qu’il s’agit “d’une manœuvre pour tenter d’imposer une nouvelle succession familiale à une population qui n’en veut plus”. Enfin, la très probable union de la gauche en prend aussi pour son grade, puisque l’ancien bras droit d’Emile Zuccarelli la qualifie de “parodie d’union de la Gauche construite non sur un projet politique, mais sur une simple répartition de postes”.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza Corse Matin Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]