Breaking News

#Corse Le sénateur Nicolas Alfonsi dénonce un « calcul électoral »

Lors d’une conférence de presse donnée ce lundi 7 octobre, le sénateur Nicolas Alfonsi (Parti Radical de Gauche) a souhaité s’exprimer sur le débat institutionnel. D’après lui, le vote des élus à l’Assemblée corse est très éloigné des préoccupations de la population. 

Selon le rapport de la commission Chaubon que l’Assemblée de Corse a examiné le 26 septembre, et qui a motivé un vote quasi unanime des élus, la coofficialité serait grandement facilitée par une mention spécifique de la Corse dans la Constitution française. Deux semaines après le vote de l’Assemblée, Nicolas Alfonsi a voulu réaffirmer son opposition à une réforme institutionnelle pour la Corse. Le sénateur de Corse-du-sud estime que des élus de droites et de gauche ont voté pour cette réforme afin de s’attirer la sympathie de l’électorat nationaliste, en vue des prochaines élections municipales. « On aboutit à des résultats surréalistes » a regretté le sénateur. Il s’étonne notamment du vote de la droite qui s’est toujours positionnée contre la cooficialité et le statut de résident. Nicolas Alfonsi ne les souhaite pas non plus. Des doutes qu’il a exprimés à François Hollande lors de la visite présidentielle du vendredi 4 octobre. « Je crois, comme le président, qu’il peut y avoir des améliorations apportées dans le domaine des compétences de la Collectivité territoriale, sans ébranler les dispositifs », a-t-il expliqué.

Fr3Corse

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza France 3 Corse Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: