Produit CORSU E RIBELLU

X

Comme à Paris, les journalistes de Corse ont interviewé le premier personnage de l’Etat comme s’ils parlaient au fantôme de Louis XIV !

Mais certains ont la complaisance plus subtile. JM Rafaelli signe un édito au lendemain de l’opération « goumiers marocains » qui vaut son pesant de cacahuètes… « Les nationalistes ne sont plus au centre du jeu » nous dit l’oracle corso-parisien.

Le chef de l’Etat qui meurt de trouille après les différentes rebuffades des gérontes sénatoriaux, s’est en effet bien gardé d’apporter le moindre élément de réponse à la question soulevée par 46 conseillers territoriaux contre 5. Inutile de rappeler à notre professionnel du bidonnage (c’est le nom du nouveau journalisme !) que la question a été posée depuis 40 ans par les organisations dites « nationalistes » et qu’en 2013 enfin une majorité de l’Assemblée s’est jointe à leur demande…mais le salarié de Paris Corse Matin a pour lui la déontologie, l’objectivité, l’honnêteté, le sens moral, le souci de la vérité, etc…etc… toutes ces fariboles que l’on nous sert à longueur d’éditos ou de dépêches et qui témoigne en l’occurrence d’une grande aptitude à la géométrie variable et à la souplesse d’échine…

Que n’a-t-on pas lu dans son canard en 2003 quand le non au référendum avait échoué de 1 point et demi sous la pression des conseils généraux qui avaient des arguments tangibles dont les Nationalistes étaient totalement démunis ! Nous sommes persuadés que la haute conscience professionnelle qui anime notre « politologue » saura se faire récompenser par les autorités politiques ou économiques qui décident à Paris des carrières des professionnels de la presse comme elles décident des lignes éditoriales. Quant à nous Corses, nous voilà enfin redevenus normaux, puisque désormais dotés, comme tout le monde, de « nouveaux chiens de garde » !

Ghjacumu Petru

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]