corse « Le sang des justes » l’édito de Jean Poletti

X

Le temps polit les événements. La mémoire devient sélective. L’exaltation, au parfum d’épopée, trie entre ombre et lumière le halo de l’histoire. Les intenses cérémonies de la libération de la Corse n’échappèrent nullement au prisme, nécessairement déformant, qui distinguent le réel et sa perception.

Produit CORSU E RIBELLU