Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 25 avril 2018 à 13h12) Core In Fronte contre la vidéo verbalisation à Aiacciu: dérive répressive et liberticide.

La section Aiacciu de Core in Fronte dénonce avec fermeté, la dérive sécuritaire exacerbée de la municipalité d’Aiacciu constatée, au travers de la mise en place de la vidéo verbalisation, dont l’entrée en vigueur est prévue au 1er Juin 2018.

Ce système permettra aux policiers municipaux et aux ASPV, derrière leurs écrans, de verbaliser l’ensemble des infractions supposées, susceptibles d’être relevées en matière routière. Cette multiplication des moyens de contrôle et de surveillance, ( vidéo surveillance, vidéo piéton), traduit une volonté répressive outrancière, nuisible aux libertés individuelles et ce, au détriment de la prévention et de la police de proximité. Elle laisse craindre, au vu des coûts exorbitants de sa mise en place une verbalisation inflationniste qui sous couvert de lutter contre les incivilités routières, ne poursuivra d’autre but que la rentabilité.

Elle n’aura en réalité comme seul résultat que de rendre encore un peu moins attractif le centre ville, au profit des zones périphériques, pénalisant un peu plus les commerçants de la ville. Core in Fronte demande à la municipalité de concentrer plutôt ses efforts sur la mise en place d’une véritable politique de stationnement et de circulation afin de remédier aux difficultés quotidiennes des ajacciens.

Circuler et se garer en ville constitue un sacerdoce. Il importe, en conséquence, que la municipalité renonce à cet arsenal liberticide et ruineux afin de consacrer les fonds et les moyens humains, dont il s’agit à l’élaboration d’un véritable plan de circulation, de stationnement, de réfection et d’accessibilité aux personnes handicapées.

CORE IN FRONTE
Section Aiacciu