Produit CORSU E RIBELLU

X

Le Collectif contre les assassinats et la loi de la jungle en Corse a tenu sa 2ème réunion publique, samedi après-midi, à l’Université de Corse à Corte.

Il a décidé d’un certain nombre d’actions, notamment la création d’un logo, la multiplication de rencontres bilatérales et l’organisation d’une soirée débat-spectacle le 6 décembre au Théâtre de Bastia. Formé au départ par 11 personnes, il va, également, se structurer pour intégrer ceux qui veulent se mobiliser.

La 2ème rencontre, organisée par le Collectif, après celle de juin dernier, a, de l’avis de ses organisateurs, rempli ses objectifs, même si elle peine, encore, à rassembler.

Les membres du Collectif ont, d’abord, fait un compte-rendu des débats de la 1ère réunion et des réflexions qu’ils en ont tirées. Ensuite, ils ont repositionné leur démarche en expliquant qu’elle est un mouvement civique et citoyen, à la fois « ambitieux et fragile », qui prendra du temps et doit, donc, s’inscrire dans la durée. « Cette ambition, pour nous, correspond simplement aux graves dérives que connaît notre société. Pas un jour sans que des informations nous proviennent de différents endroits pour montrer en quoi notre société est profondément en souffrance et révéler un délitement social inquiétant ! », précise André Paccou, élu national de la ligue des droits de l’homme et membre du Collectif.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]