X
Il faut reconnaître que le quotidien des habitants de la Corse, fussent il de « souche » (sic!), d’adoption, de coeur, de stintu, ou bien colons, se fichent pas mal de la situation politique, coloniale et répressive de la Corse et de son peuple. Pour certains mêmes, il faut rester français, voir plus français que les français eux mêmes, la mère nourricière, étant pour eux, l’idéal de lutte et le vote FN étant la solution aux maux de leur quotidien de « beaufs ». En attendant que l’extinction des dinosaures du mouvement national arrivent, il va leur falloir patienter encore un peu. En espérant, beaucoup, voir pour toujours, afin de les voir quitter le navire Corse,«topi ch’elli sò» C’est la rentrée politique en Corse, comme ci, cet été, elle avait été en congés, tout comme la répression, qui soit dit en passant qui n’a pas pris de vacances cette année, avec les convocations tout’azimuts de la jeunesse Corse. Une jeunesse indépendantiste qui répond présent aux convocations, pour être entendu, qu’ils n’ont rien à dire. Répression qui touche les familles de militants, avec notamment, la famille Pieri, qui début septembre à vu, le frère et le fils d’Elodie Pieri, tous deux agés de 23 ans; se faire auditionner dès 6 h du matin, elle même, Elodie, convoquée pour être entendue, qu’elle n’avait rien à dire, ainsi qu’un jeune proche de la Ghjuventù Indipendentista, qui lui aussi à eu droit à l’un des packs SDAT. (Pack48 ou Pack96, PackAudition, PackConvocation…) Convocations qui se multiplient pour un oui et surtout pour un non. Pour une balle perdue, pour un bombage, pour un affichage… CONVOCATION CE JEUDI A 17h30 Marc’Andria Beuster, militant de la Ghjuventù Indipendentista,  était convoqué ce soir à la gendarmerie de Corti, au sujet des incidents qui avaient émaillés un des rassemblements de la Ghjuventù Indipendentista. Convocation qui restait dans la ligne droite répressive de l’Etat colonial français. Au moment de se présenter à cette convocation, il apprend que finalement elle est annulée, et ne sera donc pas, entendu… AVOIR 20 ANS EN PRISON Nicolas Battini, du fond de sa cellule, incarcéré dans une prison française depuis mai dernier,  fête ses 20 ans aujourd’hui. Et sur son compte officiel Facebook, que ses amis gèrent pour lui, a été publié une photo, et un texte très politique. L’avenir de la Corse et de son Peuple, passera quoi qu’on en pense et dise, par une solution politique

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet