Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta FrequenzaAprès la guerre, la guérilla ! C’est ainsi que l’on peut résumer la situation dans le conflit de la santé en Corse. L’union syndicale engagée dans le bras de fer avec l’agence régionale de santé a changé de fusil d’épaule pour faire entendre sa voix. Après l’utilisation de « l’arme lourde » de l’occupation totale des locaux, elle a préféré ce matin (jeudi) mettre en oeuvre une nouvelle stratégie, à savoir l’usage de frappes chirurgicales. Sans parler d’occupation proprement dite, les syndicalistes ont empêché la réunion d’une commission importante pour l’Agence. Perturber le plus possible le fonctionnement de l’ARS afin l’obtenir la réouverture des négociations, c’est le choix retenu.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU