X
Le maire sortant Simon Renucci livrera sa plus rude bataille en mars prochain. Son adversaire le plus redoutable sera le jeune député de droite Laurent Marcangeli qui veut s’emparer de la Maison carrée. Comme dirait Anne-Marie Luciani, « dans la vie il y a deux catégories de candidats : les fonceurs et les kamikazes. Ceux qui se lancent dans la bataille pour gagner et ceux qui affrontent le suffrage universel pour faire perdre l’autre. Le jeu est pervers et peut parfois avoir des conséquences inattendues. » C’est la problématique ajaccienne. On se souvient des luttes fratricides entre José Rossi et Marc Marcangeli ou celle entre Paul Ruault et Philippe Cortey. Des combats de coqs hauts en couleur qui en un revers d’urne ont fait basculer la cité impériale à gauche. La ville de Napoléon vibre pourtant à droite, elle l’a prouvé aux dernières élections en votant à plus de 55 % pour Nicolas Sarkozy. Aux législatives aussi. L’union chancelle à gauche Simon Renucci réussira-t-il à enlever un 3e mandat ? La droite peut-elle décrocher la Maison carrée ? Quel rôle joueront les nationalistes ? Le score du Front national sera-t-il déterminant ? Difficile de répondre à ces interrogations par ces chaleurs estivales. D’autant plus que toutes les candidatures ne se sont pas annoncées. Les choses sérieuses se préciseront à la rentrée. Cependant, les premières esquisses se font jour avec un mot d’ordre : « Liste ouverte ». À gauche, Simon Renuccil’a déjà annoncé : il sera candidat à sa propre succession pour la troisième fois consécutive. Cette bataille sera certainement beaucoup plus difficile qu’en 2008 où il avait raflé 66 % des électeurs, après avoir affronté 9 candidats et une triangulaire au 2nd tour. Entre une gestion contestée, l’usure du pouvoir et des mésententes manifestes dans les rangs de la gauche, l’envie de renouveau souffle dans l’élan de celui qui est aux commandes de la cité impériale depuis 12 ans. « Il est en fin de règne », osait Dominique Antona-Cardinet, son ancienne chef de cabinet. Le fondateur de Corse-Social Démocrate se débat pour réaliser « le miracle », comme l’a annoncé récemment Le Point dans ses colonnes. Il tente d’agréger autour de lui le Front de gauche, le PS, le PRG, les DVG, mais aussi les écologistes. En parallèle, d’autres listes pourraient se constituer à bâbord. Il y aura tout d’abord François Filoni (Ajaccio Énergie), dé (…) by @Lazezu  Revue

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet