#Corse Moussa Ag Assarid « Tant qu’il n’y aura pas d’autonomie, il n’y aura pas de paix dans l’Azawad »

Il est né berger nomade, de parents touaregs, dans l’AZAWAD entre Tombouctou et Gao, « le sable dans les yeux en regardant les étoiles« . Suite à une rencontre exceptionnelle avec Le Petit Prince de SAINT-EXUPERY, il s’est fait scolarisé vers l’âge de 13-14 ans.

Moussa Ag AssaridAprès son BAC à Bamako, il est arrivé en France en août 1999. Le choc était si fort qu’il en a fait un livre « Y a pas d’embouteillage dans le désert » puis un deuxième « Enfants des sables » avec son frère Ibrahim et un troisième « Y a pas que du sable dans le désert! » avec Nathalie Valéra Gil. Les deux premiers sont aujourd’hui traduis en Espagnole, Italien et Coréen et le troisième en chinois.

Il est actuellement en train de travailler pour participer activement à la libération de l’Azawad occupé par le Mali depuis 1960 pour permettre à son peuple azawadien dans toute sa diversité avec les Songhoys, les Maures, les Peulhs, les Touaregs… de vivre en fin librement et dignement sur le territoire de ses ancêtres.

Ecrivain, journaliste et comédien Malien Touareg, il a été naturalisé Français en 2010 tout en conservant sa nationalité Malienne. En janvier 2012 il devient le porte parole du MNLA, et reçoit des menaces de morts. Il est poursuivi par l’Etat du Mali et fait l’objet d’un mandat d’arrêt International.

Son blog, est né le 15 avril 2007. Espace d’expression dédié à sa culture, celle des TOUAREGS, des BERBERES ses origines, des PEUPLES AUTOCHTONES d’une manière générale. Il est dédié aussi à l’AZAWAD, avec ses richesses et ses diversités culturelles, et à l’AFRIQUE sans oublier ses amis du MONDE ENTIER.

Tant qu’il n’y aura pas d’autonomie, il n’y aura pas de paix dans l’Azawad

Dans l’actualité récente il a déclaré au sujet du conflit au Mali : « Le prochain président devra prendre ses responsabilités, dit Moussa Ag Assarid, un des représentants du MNLA. Nous avons signé un cessez-le-feu à Ouagadougou. On nous a dit de laisser passer les élections et qu’un président légitimement élu viendrait négocier avec nous. Cela veut dire que pour nous la guerre n’est pas finie. Tant qu’il n’y aura pas d’autonomie, il n’y aura pas de paix dans l’Azawad. Il faudra donc régler le problème.

MLNAAlfonsiCorse
 » Régions & Peuples Solidaires « 

Il connait déjà la Corse à travers le soutien du Député Européen François Alfonsi, et il sera l’invité des Ghjurnate Internaziunale de Corti organisée par Corsica Libera.

Depuis la décolonisation du Mali, les citoyens de l’Azawad (nord-Mali) vivent dans la marginalisation et le dénuement. Leurs révoltes ont été souvent violemment réprimées et les «accords de paix» signés avec l’Etat malien n’ont jamais été suivis d’effet. Las de subir les injustices en toute impunité, les habitants de l’Azawad ont créé le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) afin de prendre leur destin en main, conformément au droit international relatif au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Afin de contrecarrer l’objectif du MNLA, le gouvernement malien et certains Etats étrangers ont fortement favorisé l’entrée et le renforcement de groupes islamistes terroristes et narcotrafiquants dans cette région. C’est ce qui a donné le motif officiel à l’intervention militaire française au Mali, avec l’objectif initial de «stopper l’avancée des islamistes» vers le sud, menaçant la capitale du Mali. Mais on constate que la France qui intervient opportunément au moment où Bamako est menacée est restée indifférente à l’occupation de l’Azawad par les intégristes et à leurs crimes. Cela montre le parti pris français qui a toujours soutenu l’Etat du Mali contre les peuples de l’Azawad et en particulier les Touaregs. Par ailleurs, la France s’est rajoutée un nouvel objectif, celui de «reconquérir l’intégrité territoriale du Mali», ce qui supposerait qu’elle attaquerait le MNLA et le peuple de l’Azawad ? Par ailleurs, pourquoi la France ne condamne-t-elle pas les exactions commises par l’armée malienne et ne punit-elle pas leurs auteurs ?  Nous rappelons que le drame actuel des populations de l’Azawad et des Touaregs en particulier découle directement du découpage territorial arbitraire de cette ancienne colonie française. La responsabilité de la France est donc doublement engagée : dans la création d’un Etat artificiel sans le respect pour les peuples et dans l’opération Serval si celle-ci outrepasse le strict objectif de débarrasser l’Azawad des islamo terroristes et autres bandes de narcotrafiquants.

(…) 

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Paroles de Corse
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: