Produit CORSU E RIBELLU

X

Conseillère territoriale au sein du groupe Femu a Corsica, Mattea Lacave, qui a déjà un long parcours militant, pense à l’échéance 2014 sur laquelle le nationalisme doit se préparer à peser

Mattea Lacave fait partie de ces nouveaux élus nationalistes qui, après de longues années de militantisme syndical ou politique, comptent bien donner d’ici 2014 un nouveau sens à leur combat au sein de l’assemblée de Corse. Rencontre.

« Je viens de voir le magnifique documentaire de Jackie Poggioli sur les fusillés corses de 14-18, déclare-t-elle. J’ai été bouleversée, j’ai découvert qu’on y parlait d’un petit parent à moi, le caporal Sylvestre Marchetti de Taglio-Isolaccio, fusillé pour l’exemple en 1916 parce qu’il ne comprenait pas les ordres ; c’est monstrueux, j’en ai pleuré. Il a fallu presque cent ans pour qu’il repose auprès des siens au village, c’était un paisanu, comme moi… ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU