Breaking News

#corse « Plus français que ça tu meurs! » Par Vincent Carlotti

Les élus de l’assemblée de Corse vont examiner demain 25 juillet 2013 les rapports de la commission CHAUBON. C’est un travail conséquent que cette commission effectué, comme en témoigne l’épaisseur des documents ci joints, et il faut en saluer l’ampleur en même temps que le talent de son président..

Chacun des lecteurs de ce blog pourra s’en faire une idée en les téléchargeant , je ne m’étendrai donc pas sur l’analyse des documents, qu’au demeurant mes amis du Club de réflexion La Gauche Autonomiste et moi même nous commenterons une fois que le débat aura eu lieu. L’interview de Pierre CHAUBON à Corse Matin en donne déjà une vue synthétique qui permet de s’en faire une idée assez juste.

Je me contenterai, aujourd’hui, de faire part ici de ma perplexité, et de mon inquiétude devant ce qui m’apparaît, dans la classe politique insulaire, mais c’est valable pour l’ensemble du pays, comme un extraordinaire décalage entre les préoccupations de nos élus, centrées sur l’augmentation de leurs pouvoirs, largement explicitées avec force références historiques et juridiques dans les documents, et la réalité du corps social où se manifeste de plus en plus un puissant rejet de la politique !

Si je ne craignais pas de me voir accuser de populisme, voire de lepénisme, je dirais tout crûment que la population de notre pays, et de notre Île, ne veut plus de “l’exercice du pouvoir en bandes organisées”, remet plus ou moins sciemment en cause la démocratie représentative, et réclame son droit à la participation aux décisions qui engagent sa propre destinée.

Rien, dans ces documents pourtant riches de propositions, qui démontre que nos élus en aient pris conscience.

Certes, comme le propose Pierre CHAUBON, il semble se dégager une majorité à l’assemblée de Corse pour que la délibération de l’assemblée de Corse qui clôturera ce travail , au mieux fin septembre semble-t-il, soit soumise à référendum: nous avions été d’ailleurs les premiers à le réclamer, en août 2012.

C’est bien entendu très important, même si l’on peut s’interroger sur la date à laquelle une telle consultation pourrait être organisée, à la veille des élections municipales et pas très loin des territoriales. Mais là n’est pas la question: elle est dans l’absence de la moindre proposition d’instaurer le moindre contre-pouvoir face à ces pouvoirs dont on demande l’accroissement.

La question des contre-pouvoir, c’est à dire de l’intervention à tout moment de la population dans le processus de décision des élus est pourtant très importante pour restaurer le lien distendu entre la population et ses élus et redonner du sens à la démocratie.

Trop de politiques considèrent que le processus électoral est la quintessence de la démocratie, et qu’une fois bouclé il n’y a plus rien à voir: rien n’est plus faux au XXIème siècle, ou les populations attendent autre chose comme le démontrent chaque jour l’actualité locale, nationale et internationale.

En cela, et quoiqu’ils puissent en penser, les élus corses, y compris ceux qui appartiennent à la mouvance nationaliste, sont plus “français” qu’ils ne le pensent …

Rien n’est plus important en Corse, ou l’apparition de réseaux mafieux et la porosité des milieux politiques à leurs entreprises est extrêmement préoccupante.

Le débat de demain, et ceux qui suivront, permettront d’apprécier vraiment le degré de prise de conscience de nos élus par rapport à ces questions. Nous verrons bien, et nous serons bien sûr particulièrement vigilants.

BLOG VINCENT CARLOTTI

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Paroles de Corse
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: