Produit CORSU E RIBELLU

X
(Unità Naziunale – Publié le 20 avril 2018 à 13h33) La dernière déclaration d’ETA est annoncée par plusieurs acteurs politiques pour le premier week-end du mois de mai. Dans ce contexte, l’organisation indépendantiste a envoyé à plusieurs rédactions dont celle de MEDIABASK un communiqué daté du 8 avril 2018 et rendu public ce vendredi. Un an après le désarmement de Bayonne, et avant la fin de son parcours, elle reconnaît les préjudices causés tout au long de son histoire. (Lire la suite ici) ETA au peuple basque : déclaration sur les dommages causés ETA, organisation socialiste révolutionnaire basque de libération nationale, veut reconnaître à travers cette déclaration les dommages causés tout au long de son parcours armé, et manifester son engagement pour dépasser définitivement les conséquences du conflit, afin que cela ne se reproduise pas. Pendant ces décennies, notre pays a connu beaucoup de souffrances : des morts, des blessés, des personnes torturées, séquestrées ou contraintes à fuir à l’étranger. Une souffrance démesurée. ETA reconnaît la responsabilité directe qu’elle a eue dans cette douleur, et souhaite déclarer que rien de tout cela n’aurait jamais dû se produire ou que cela n’aurait pas dû se prolonger autant dans le temps, car ce conflit politique et historique aurait dû trouver une solution démocratique juste depuis longtemps. De fait, la souffrance régnait dans notre pays avant la naissance d’ETA, et elle existe encore après l’abandon de la lutte armée par ETA. Les générations qui ont suivi le bombardement de Gernika avions hérité de cette violence et de ce poids, et il nous revient de transmettre aux générations futures un tout autre avenir. (…) Pays Basque, le 8 avril 2018 Euskadi Ta Askatasuna E.T.A*Lire la suite sur MEDIABASK   Nous sommes conscients que pendant cette longue période de lutte armée nous avons provoqué beaucoup de douleurs, et beaucoup de dommages qui ne peuvent être réparés. Dans la mesure où les préjudices subis l’ont été en conséquence du conflit, nous voulons exprimer du respect envers les morts, les blessés et les victimes des actions d’ETA. Nous en sommes sincèrement navrés. À la suite d’erreurs ou de mauvaises décisions, ETA a également provoqué des victimes étrangères au conflit, tant au Pays Basque qu’ailleurs. Nous savons que, contraints par les besoins de toutes sortes liés à la lutte armée, notre action a engendré des préjudices à des citoyens et des citoyennes qui n’avaient aucune responsabilité. Nous avons

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU