#corse – Gilles Simeoni : « Il faut lutter contre la décorsisation des emplois »

Lors de deux récents conflits sociaux, à la Société générale à Bastia et à Pôle Emploi à Ajaccio, le syndicat STC dénonçait une politique discriminatoire à l’embauche, privilégiant, malgré les accords d’entreprise, le recrutement extérieur. Dès l’ouverture de la session de juillet de l’Assemblée de Corse, lors des questions orales, les deux groupes nationalistes se sont fait l’écho de cette « décorsisation des emplois » et ont plaidé pour la création d’un statut favorisant l’emploi local. Explications, pour Corse Net Infos, de Gilles Simeoni, conseiller territorial, leader de Femu a Corsica.

– Quelle est la problématique de l’emploi local que vous dénoncez ?
– La problématique d’ensemble est déterminée par des difficultés économiques structurelles dues à une crise française, européenne et mondiale, mais aussi à des facteurs locaux, notamment l’état de sous-développement dans lequel se trouve notre île. Les indicateurs socio-économiques sont globalement mauvais et continuent de se détériorer avec un taux de chômage important, surtout au niveau des jeunes qui ont des difficultés pour s’insérer sur le marché du travail et y évoluer favorablement. Ce contexte général est aggravé par des facteurs spécifiques, notamment la décorsisation des emplois qui est, malheureusement, une réalité.

– Qu’entendez-vous par là ?
– De nombreuses administrations et certaines grandes entreprises, publiques et privées, privilégient systématiquement le recrutement extérieur pour des raisons politiques. Le conflit sectoriel à la Société générale est né du choix de ce groupe d’appliquer un accord d’entreprise qui favorise la mobilité interne, donc le recrutement extérieur, plutôt que le recrutement local. Alors que le recrutement local intègre, aussi, à notre avis, le retour des salariés originaires de Corse qui ont du partir dans le cadre de leur formation ou de leur progression de carrière. Cette politique active de décorsisation des emplois vient aggraver les difficultés d’accès au travail.

– Y-a-t-il d’autres facteurs ?
– L’autre facteur est l’inexistence d’un cadre juridique qui permettrait de privilégier, à compétences égales, le recrutement local. Ce cadre juridique, il appartient à l’Assemblée de Corse d’en définir les contours et d’inscrire cette avancée dans la discussion en cours concernant la perspective d’une révision constitutionnelle.

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: