Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Hier (lundi) avait lieu un nouveau conseil municipal à Bastia. Si l’ambiance était un peu plus détendue que d’habitude, des sujets ont suscité quelques débats.

Ceux-ci qui étaient loin d’être à couteaux tirés comme ils ont pu l’être parfois, ont tout de même permis à l’opposition municipale, à savoir le groupe Inseme per Bastia, d’exprimer ses doutes. Un dossier en particulier a suscité des interrogations de la part de ce groupe, à savoir celui de la mise en place d’une voie douce réservée aux vélos et aux piétons reliant Bastia du port de Toga à l’Arinella, et plus particulièrement le rapport concernant le financement de celle-ci. En effet, seul le premier secteur allant de Toga au quai du vieux port était immédiatement soumis au vote pour une prise en charge dans le cadre du programme INTERREG et du FEDER 2007-2013. Un rapport de financement et une sollicitation d’aides qui, hormis l’abstention d’Inseme per Bastia, n’a reçu que des votes favorables. Face au flou dénoncé par l’opposition, le maire de Bastia reconnait que pour les trois autres secteurs, les études fines n’ont pas encore été menées, expliquant selon lui la différence entre l’évaluation de départ du projet total à 8 millions d’euros, et son évaluation aujourd’hui à 11,5 millions d’euros.

On écoute le maire de Bastia, Emile Zuccarelli.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]