Pierre Ghionga, conseiller exécutif en charge de la langue #Corse

L’Assemblée de Corse, a validé, sans aucune voix contre, le rapport sur la coofficialité, présenté, le mois dernier, par Pierre Ghionga, conseiller exécutif. Celui-ci travaille sur le dossier depuis plus d’un an.

Pour autant, entre la position des Sages du Conseil Constitutionnel concernant la ratification de la charte des langues minoritaires, le volte-face de François Hollande, sans doute préoccupé par d’autres sujets ou les propos de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur concernant le statut de coofficialité, Paris a donné sa réponse et semble peu enclin, pour l’heure, à songer à une éventuelle modification de la Constitution. De son côté, Pierre Ghionga, se veut tout de même optimiste. Il analyse, dans cet entretien, la situation et les perspectives que cette adoption peut, à terme, ouvrir.

La proposition de statut de coofficialité de la langue corse a été adoptée dans un large consensus, lors de la dernière session de l’assemblée de Corse. Considérez-vous cela comme une première victoire ?

Vous parlez de consensus et effectivement, c’est ce que nous avons recherché et obtenu. Aucun élu n’a voté contre le projet que j’ai présenté !!! J’ai organisé plus d’une quinzaine de réunions avec les élus, les syndicats, les instituts de formation, l’université, les médias, le CESC… Je crois que jamais la concertation n’a été aussi large pour une délibération de l’Assemblée de Corse. Nous avons recherché l’adhésion de chacun, c’est ce que nous continuerons à faire lors de l’élaboration de la prochaine planification Lingua 2020-2040.

Pour autant, la position du président de la République, et d’une manière générale du gouvernement, freine cette perspective. Le candidat Hollande s’était, pourtant, prononcé en faveur avant de faire marche arrière, il y a deux mois. Comment analysez-vous cette réaction ?

Le Président de la République s’était engagé à ratifier la Charte avant de se raviser. Pour notre part, nous poursuivons nos objectifs. Notre langue est certes en danger, mais elle est bel et bien vivante, et nous entendons qu’elle le soit encore davantage, dans tous les domaines de la vie sociale et dans toutes les tranches d’âge.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: