Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – publié le 19 avril 2018 à 16h06) Nos sections ce jour communiquent de manière concernée et convergente, afin de rappeler un certain nombre d’éléments fondamentaux aux Directions de Corsica Linéa et de Méridionale.

En effet, nos sections placent le Service Public et l’intérêt des usagers et salariés au coeur de la problématique des transports en réaffirmant que ce dispositif doit être encadré par la Puissance Publique.

Ainsi, cette dernière doit intervenir, tant au niveau de l’organisation de la desserte, qu’à celui de l’exploitation industrielle des lignes.

Autrement dit, nos sections demandent aux Compagnies concessionnaires du Service Public, d’ouvrir de manière significative leur capital à la Collectivité Territoriale de Corse.

Corsisation

Ces mêmes Compagnies doivent opérer une vraie politique de Corsisation en tous domaines, économique, social, linguistique, structurel, afin d’être non plus les pièces rapportées du Service Public de Continuité Territoriale, mais de réels partenaires incontournables, fiables et loyaux à l’égard de la Corse.

Sur les bases citées ci-dessus, nous exigeons une réelle politique concomitante de nos deux Compagnies qui leur permettra d’être à même de construire une offre commune et solidaire dans le cadre de la prochaine Délégation de Service Public.

Délégué Syndicat Méridionale
Cyril Venouil

Délégué Syndicat Corsica Linéa
Alain Mosconi