X

C’est un véritable bras de fer qui s’engage sur les rails des CFC. En effet le syndicat STC ne rate pas une occasion de pointer du doigt ce qu’il estime comme des dysfonctionnements et surtout la non-application de l’accord de convention collective qui devait entrer en service le 1er avril. Hier, avec le renfort d’autres sections, les membres de celle du Caminu di ferru di Corsica, ont occupé les locaux et retardé une réunion du comité d’entreprise pour organiser une conférence de presse, sous les yeux de Jean-Baptiste Bartoli, le directeur général des CFC.

Un patron qui était directement visé par les propos (et un bombage) des syndicalistes du STC qui s’interrogent sur « la conduite des affaires de cette entreprise avec à sa tête un directeur général sans expérience professionnelle de l’activité ferroviaire, adepte d’une gestion paternaliste et au comportement atypique ».

« Nous ne céderons pas aux provocations »

Il n’était pas la seule cible du STC, le président (Michel Stefani) avait sa ration compte tenu de « la pertinence de ces analyses et propositions comme par exemple la réouverture de la ligne de la Plaine orientale sans financement, etc. ».

Mais lors de cette conférence le Sindicatu di i travagliatori corsi a notamment déclaré« qu’il ne cautionnera aucune gabegie des deniers publics ainsi que toute dérive dans la gestion car les premières victimes seraient les cheminots et les usagers du service public. Il a dénoncé les tentatives d’intimidations par des menaces à l’encontre d’un militant et les pressions d’un cadre. Nous ne céderons pas aux provocations mais jusqu’ici nous n’avons pas eu d’interlocuteur valable… »Le STC a rappelé qu’une action est en cours au TGI pour l’application de la convention collective, l’audience est fixée au 9 juillet.

 

(…)

#corse STC Chemin de fer monte au créneau – conférence de presse

Le STC des chemins de fer tape du poing sur la table

Le directeur des Chemins de Fer de la Corse réagit aux propos du STC

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale
s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)