X

  10 des 13 agences de la Société Générale de Corse sont en grève depuis lundi matin. Ces établissements ont débrayé à l’appel du STC qui proteste contre la mutation qu’il estime « non conformes » sur l’île de deux personnes de Montpellier au détriment « d’un concours dans le bassin d’emploi local. » Voici le texte : 

 L’accord régional relatif à l’insularité signé en 2009 par la direction SOCIETE GENERALE de BASTIA et l’organisation syndicale FO (ci-joint) :

Cet accord régional signé en 2009, est très explicite dans son  article 5 : « la direction réaffirme son engagement de prendre en considération la situation du marché du travail, pour promouvoir le bassin d’emploi local, compte tenu des emplois à pourvoir ».

Cet article est très explicite, de plus au regard de la situation économique actuelle et des derniers chiffres de l’INSEE de Mai 2013 qui annoncent une hausse du chômage en Corse de 14,5% sur un an (contre 10,7% sur le continent) et principalement chez les jeunes insulaires, nous ne comprenons pas que l’on privilégie des mutations plutôt qu’un concours dans le bassin d’emploi local pour pourvoir les postes de débutant ouverts au sein de la DEC de Bastia.

    – L’accord national sur l’évolution des métiers, des compétences et de l’emploi (ci-joint) signé en février 2013 : « les postes disponibles sont réservés en priorité aux collaborateurs de l’entreprise et le recours au recrutement externe n’est possible qu’après avoir mené des recherches actives en interne, excepté pour les profils d’experts et les profils débutants. »

Publication des postes :

Dans l’accord de FEV.2013 (page 10,  2-2 Transparence), il est spécifié : »la mobilité interne s’appuie sur un dispositif de communication des postes disponible. Ainsi, chaque collaborateur a accès à une liste et une description des postes disponibles sur la bourse aux emplois« . Or les postes n’ont été publiés que le 7 juin 2013 au lendemain du 1er jour de conflit initié par le STC, alors même que deux personnes venant de Montpellier devaient être reçues ce même jour à Bastia pour pourvoir ces postes, et que ces mêmes personnes étaient pressenties depuis plusieurs semaines.

Au regard des différents points de divergence ci-dessus, le STC n’accepte pas que la direction de la Société Générale de Bastia, privilégie les mutations de personnes exerçant sur le continent, au lieu d’organiser un concours dans le bassin d’emploi local pour les postes vacants de niveau BAC et BAC + 2 (postes de débutants).

Au regard des différents points ci-dessus, les deux mutations prévues ne sont pas conformes, et ce malgré la lecture qu’en font les juristes de la SG.

En total désaccord sur l’interprétation des accords, le STC a entamé une procédure afin que les personnes compétentes puissent apporter un jugement définitif.

Afin de mettre en place un véritable accord lié à l’insularité, nous demandons l’annulation des mutations prévues pour travailler sur des bases saines et transparentes.

LE STC DEMANDE :

            – L’ANNULATION DES MUTATIONS EN RAISON DE TOUS LES POINTS CI-DESSUS

            – L’ORGANISATION D’UN CONCOURS LOCAL POUR POURVOIR LES 3 POSTES DE DEBUTANTS VACANTS DE NIVEAU BAC ET BAC +2.

            – LA MISE EN PLACE D’UN ACCORD D’INSULARITE QUI DEVRA ETRE RESPECTE, AVEC DES REGLES CLAIRES ET TRANSPARENTES, EN PHASE AVEC LES SPECIFICITES LOCALES.

Le STC tient à attirer l’attention de l’opinion publique et des élus locaux sur ce sujet qui, bien au-delà de la Société Générale, concerne l’ensemble de la jeunesse insulaire et de l’économie locale.

LES ELUS STC SOCIETE GENERALE.

 

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale
, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)