X

Présentes à la réunion publique du Collectif contre les assassinats et la loi de la jungle, qui s’est tenue samedi à l’Université de Corse, Isabelle Luccioni, journaliste, et Agathe Albertini, présidente régionale de l’UMIH (Union des métiers de l’industrie hôtelière), ont expliqué, à Corse Net Infos, les raisons de leur mobilisation.

La première, membre fondateur du Collectif, parle du rôle de la presse dans le sursaut de la société civile. La seconde, impliquée à titre personnel, dénonce un Etat qui ne se préoccupe que des paillotes.

Isabelle Luccioni : « La presse peut jouer un rôle de caisse de résonance et d’aiguillon »

– Est-ce en tant que journaliste ou en tant que citoyenne que vous avez décidé de participer à la création du Collectif ?

– En tant que journaliste, ce serait bien présomptueux parce que je ne prétends pas représenter ma profession. C’est plutôt en tant que citoyenne. Néanmoins, en tant que journaliste, j’observe une société qui, depuis 25 ans, ne s’est pas améliorée. Loin de là ! Il reste, à mon avis, un peu d’espoir et la création de ce Collectif est l’occasion de saisir ce morceau d’espoir. A l’heure actuelle, peut-être sommes-nous en train de toucher le fond ! Ce qui va nous permettre de rebondir, de remonter et d’essayer de construire des choses ensemble en sortant des logiques d’individualisme. Ces logiques sont en train, aujourd’hui, de trouver leurs conclusions dans une société complètement dérégulée. Si nous continuons comme ça, nous allons droit dans le mur.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale
, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)