X

A Manca, des nationalistes de gauche, des militants associatifs, des sympathisants du Front de gauche, des syndicalistes, présentent publiquement cet appel en vue des prochaines municipales à Ajaccio. Pour que notre ville reste à gauche et que soit amplifiée cette dynamique, nous appelons à la mobilisation sur la base de cette charte. 

Pour une alternative Démocratique, Écologique et Sociale

Démocratique : parce que nous pensons que les enjeux démocratiques sont au cœur des politiques de proximité. La commune c’est là où la vie démocratique intéresse les femmes et les hommes au plus près.

L’accès à un logement de qualité, sur le marché locatif ou en terme d’accès à la propriété est étroitement lié aux politiques municipales. Le droit au logement doit être au cœur des préoccupations des décideurs. Les listes de demandes aux habitations à loyers modérés doivent être publiques, critériées et l’attribution décidée en fonction d’éléments publiés en amont. Le logement doit répondre à des normes qui incluront des indicateurs liés aux problématiques occasionnées par le réchauffement climatique. La justice fiscale en matière d’impôts locaux doit procéder d’une solidarité sociale à même de répartir les charges avec équité.

Écologique : Les pollutions qui affectent la vie de l’homme sont de plusieurs ordres. Les rejets dans l’atmosphère de molécules préjudiciables à la qualité de l’air sont étroitement liées aux problématiques de transport, à la nature des productions industrielles et à l’organisation de l’urbanisme. Qu’elles soient visuelles, auditives, atmosphériques ou terrestres, ces pollutions affectent physiologiquement et psychologiquement les populations. Les décideurs se doivent d’informer, de sensibiliser et d’éduquer le citoyen à ces problématiques. Le droit à la vie prend son sens dans des politiques d’organisation des transports, du traitement des déchets, de règles d’urbanisme directement inspirées par une vison et des pratiques qui placent l’écologie au cœur des politiques municipales.

Sociale : Les services publics socialement utiles doivent voir leur accès rapproché des lieux de vie. Les droits à la santé, à la protection sociale, à la communication, à l’emploi, à la formation, à la culture et aux loisirs, dépendent des moyens que les institutions de proximité mettent en œuvre.

L’hôpital, les organismes de la protection sociale, la poste et les télécommunications, les cinémas, salles de concert et théâtres, les terrains de sport et les espaces naturels doivent être accessibles à tous et en particulier aux populations affectées par des handicaps. Par l’implantation de ces structures au cœur de la cité et en priorité dans les quartiers populaires, les décideurs doivent contribuer à démocratiser l’accès aux services publics. Les services de distribution de l’eau et de l’ensemble des besoins énergétiques doivent intégrer ou réintégrer la sphère publique. Dans la limite de leurs prérogatives les décideurs locaux doivent améliorer la qualité de la distribution et agir sur la formation des prix pour réduire les facturations à des niveaux non soumis aux profits. La gratuité des transports publics pour les populations les plus fragiles doit faire l’objet de mesures prioritaires.

Ces points forts au cœur de notre charte de gouvernance ne sont pas exclusifs d’autres aspects. Ils en sont le socle. Cette charte comprend également :

L’éthique de l’élu : Rendre compte des actions. Préserver et gérer le bien public dans la clarté en éliminant les conflits d’intérêt. Favoriser le contrôle citoyen en permanence. Contribuer à la moralisation de la vie publique.

Les nouveaux droits des citoyens : Sur la base du concept de Communauté de destin, nous nous engageons à démocratiser le droit de vote, à permettre l’accès aux responsabilités et à l’emploi public de toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans une affirmation démocratique des droits historiques du Peuple Corse.

Le respect des différences et l’égalité des droits : Vivre ensemble c’est accepter l’Autre comme un égal en droit et en devoir. Lutter contre les discriminations de nature sexiste, xénophobe, sociale et culturelle, constitue un enjeu central. Cette volonté est au cœur de notre engagement.

Signataires initiateurs :

Bonardi Félix, Silvani Christian, Martini Jean-Philippe, Vandepoorte Serge

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale
, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)