Produit CORSU E RIBELLU

X

L’Etat et Veolia, les deux actionnaires principaux de la SNCM, ont validé le plan de sauvetage qui prévoit la suppression de plus de 500 postes au sein de la compagnie maritime en grande difficulté, alors qu’une grève est prévue la semaine prochaine.

Dans le détail, 415 postes seront supprimés dès l’an prochain avec 160 départs volontaires prévus parmi le personnel à quai et 34 parmi le personnel navigant, plus 221 CDD qui ne seront pas renouvelés parmi le personnel naviguant. Il y aura 100 autres départs volontaires entre 2017 et 2019, selon la SNCM et le ministère
des Transports.

Dans un premier temps, 600 suppressions de postes équivalent temps plein avaient été évoquées. La compagnie compte 2.000 postes équivalents temps plein, dont 1.400 parmi le personnel naviguant et 600 à quai mais ce nombre peut monter à 2.900 lors du pic d’activité estival grâce au renfort de CDD. 

« L’ensemble du réseau de la compagnie a été préservé et il n’y aura aucun licenciement« , a assuré M. Dufour. Elle va continuer à desservir cinq ports corses à partir de Marseille, Toulon et NiceCe plan prévoit aussi le renouvellement des navires de la compagnie, dont deux en 2016 et 2017 et deux autres en 2018, « en fonction de l’évolution des résultats » de la compagnie, selon M. Dufour. La flotte devrait être ramenée à 8 navires en 2014 contre 9 actuellement.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse / Lire la suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]