Produit CORSU E RIBELLU

X

Devant l’association des maires de Corse-du-Sud, Maria Guidicelli, conseillère exécutive en charge du PADDUC (Plan d’aménagement et de développement durable de la Corse) a poursuivi jeudi 19 juin ses consultations. Certains élus ont exprimé leurs craintes d’un plan « déséquilibré » selon les communes.

« Il faut arrêter de légiférer à tord et à travers. (…) On ne veut plus être contraint et empêché de développer notre pays. Ca suffit ! » A l’image de l’intervention du maire d’Albitreccia, Pierre-Paul Luciani, les maires des communes littorales de Corse-du-Sud se sont dits inquiets lors de cette journée de concertation.

Plusieurs maires craignent que le PADDUC freine la construction, alors que l’application de la loi littoral implique déjà de lourdes contraintes au détriment des petites communes. « La loi littoral est une loi qui permet aux gros de devenir obèses, et qui ne permet pas aux maigres d’atteindre le poids normal » a fait remarquer Jean Toma, maire de Solenzara.

Mais pour la conseillère exécutive en charge du dossier, le PADDUC permettra de sécuriser les plans locaux d’urbalisme (PLU). « Le PADDUC va constituer un cadre avec un certain nombre de définitions auxquelles ils pourront se référer » a précisé Maria Guidicelli.

« Ce cadre s’intercalera entre la loi et leurs documents d’urbanisme et par conséquent non seulement cela ne va pas constituer une couche supplémentaire aux mille feuilles, mais finalement donner des repères » a indiqué la conseillère exécutive qui n’a pas fini de rassurer les maires.

A partir du 21 juin, le PADDUC sera présenté dans toutes les micros régions de Corse.

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]