Produit CORSU E RIBELLU

X

A propos de la situation politique au Mali nous entendrons deux avis certes différents, mais qui semblent juger sévèrement et à des degrés divers, l’incohérence ou les contradictions de la ligne diplomatique de François Hollande dans le conflit.

Dans son blog, le député européen François Alfonsi fait part de ses interrogations quant à la cohérence de l’attitude française. Il a accueilli une délégation du MNLA, front militaire de la résistance touareg à la politique de l’Etat central Malien ; il a participé à la conférence de presse donnée par cette délégation à Paris. C’est l’occasion pour lui de faire remarquer que la France, qui s’est engagée dans le conflit aux côtés du gouvernement de Bamako, se trouve aujourd’hui objectivement l’alliée des deux parties antagonistes. Partant, elle se trouve dans l’obligation d’organiser une conférence de paix avant de procéder à des élections.

mnla_paris_246527413

Du côté de la presse malienne proche du gouvernement, le reproche est bien plus net : la France a adopté une politique ambigüe. Après avoir intervenu au Mali pour en chasser les islamistes, elle ne reconnait toujours pas le MNLA du Nord, mais « se soucie du fait touarègue ». Ce qui, dit l’article, empêche des élections générales. Pour l’auteur, c’est comme si les Maliens ne reconnaissait pas le FLNC mais prenaient en compte la revendication nationale corse ; d’après lui, à l’évidence l’historicité du mouvement d’émancipation corse lui confère une légitimité populaire que l’Etat français refuse de reconnaître.

Deux points de vue sensiblement différents, mais qui laissent apparaitre l’un comme l’autre la légèreté de la diplomatie française, conduite par le Président de la République lui-même, sur le continent africain que la France considérait comme son domaine réservé !

deux articles : 

Hollande, le FLNC corse et le MNLA touareg : Pour une exigence de cohérence

Une rupture est-elle à craindre entre le MNLA et la France?

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]